Location de chapiteaux pour des initiations sportives auprès des enfants

Location de chapiteau pour des initiations sportives auprès des enfants

Pourquoi louer un chapiteau plutôt qu’une salle pour salle pour une initiation sportive ?

Tout d’abord, pour les associations qui organisent ces événements de ce type pendant la période estivale, n’ont pas beaucoup de budget et préfère louer un chapiteau car cela revient moins cher qu’une salle. Contrairement à une salle, le chapiteau, à l’avantage d’être montable et démontable à n’importe quel endroit. Son intérieur peut aussi être adapté en fonction des personnes qu’on reçoit pour une initiation sportive. On ne va pas faire les mêmes exercices pour des adultes que pour des enfants, c’est dans ce cas que le chapiteau est plus pratique qu’une salle.

Un chapiteau permet de rassembler plus de monde et offre également plus de temps au niveau de la location qu’une salle des fêtes.

Quelle est la taille qui est le plus approprié pour une initiation sportive ?

Ces initiations rassemblent beaucoup d’enfants durant l’été et les chapiteaux doivent contenir assez de places pour les enfants et les éducateurs ainsi que le matériel. Vous pouvez installer un seul chapiteau ou plusieurs chapiteaux mais pour accueillir tout ce monde, il faut compter sur des chapiteaux de 50m2.

Pour ces initiations, ce sont très souvent des stages d’une semaine et la location d’un chapiteau pour une semaine de cette dimension ou plus tourne autour de 350 € TTC.

Une autorisation est-elle obligatoire ?

Lorsque qu’il y a une installation d’un chapiteau sur la voie publique, l’organisateur doit en faire la demande auprès de la mairie. C’est une demande d’autorisation de type CTS (Chapiteaux, tentes et structures itinérantes) qu’il faut demander.

Lorsque la surface d’un chapiteau dépasse 50m2, il appartient au Maire d’autoriser l’implantation de la structure. Le chapiteau doit posséder un registre de sécurité qui sera établi uniquement lors de la première installation. Le registre est le suivant :

  • C’est une preuve de la réalisation de la procédure d’homologation du chapiteau par le préfet. Une attestation de conformité sera également arrêtée.
  • C’est délivré par le préfet du département dans lequel le chapiteau est fabriqué, assemblé ou implanté pour la première fois sur le territoire français.
  • C’est établi à la demande du propriétaire ou de l’exploitant, par un Organisme Agrée de Vérification Technique qui sera chargé de s’assurer de la conformité du chapiteau avec le règlement de sécurité.
  • C’est contrôlé pour le préfet par la commission consultative départementale de sécurité et d’accessibilité., et les pièces du dossier sont fournies au moins 1 mois avant la date de la 1 er implantation prévue.

Une fois le registre obtenu, le préfet attribue une attestation de conformité du chapiteau avec un numéro d’identification spécifique qui devra être visible sur toutes les toiles constitutives de la structure.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *