Location de chapiteau lorsque que vous avez des intempéries pendant un événement

Location de chapiteau lorsque que vous avez des intempéries pendant un événement

La location d’un chapiteau est-elle nécessaire ?

Beaucoup d’événements qui se déroule en été sont réalisés en extérieur, ce qui est tout à fait normal à cette période. Mais parfois à des moments, il peut y avoir des intempéries. C’est pour ces différentes raisons, qu’un organisateur doit anticiper et louer un chapiteau. Dans certains cas, cela peut sauver votre événement.

Il n’y pas que le chapiteau qu’il faut rajouter car l’ajout d’un sol adaptable aux intempéries est conseillé et nécessaire. Les invités ne doivent pas avoir les pieds mouillés et en plus si votre événement se déroule dans un jardin ou dans un pré par exemple.

 

Quelle taille faut-il prendre ?

Tout dépend de la taille de votre événement. Lors d’un festival en cas de pluie, il est conseillé de louer des tonnelles de réceptions et d’en mettre à plusieurs endroits dans le festival et dans son camping si il y en a un. Cependant pour les espaces buvette ou vestiaire, il faut prévoir plus grand pour que cela protège les stocks et les vêtements des personnes présentent lors de l’événement.

Le prix de la location pour les tailles de chapiteaux entre 1 et 3 jours font généralement entre 100 à 700 € TTC. Les tailles conseillées font de 6m2 à 72 m2.

 

Une autorisation est-elle obligatoire ?

 

Lorsqu’un événement est organisé où il y a des installations et l’accueil d’un public, il est obligatoire de demander une autorisation. Il y a des obligations administratives qui sont les suivantes que ce soit pour l’événement organisé (par exemple un festival) et pour l’installation d’un chapiteau :

  • Demander une autorisation en mairie, entre 5 mois et 6 semaines avant le début du festival, en fonction de sa taille.
  • Une Commission de sécuritévisitera le lieu afin de s’assurer qu’il est possible d’y organiser un festival et d’accueillir du public. Vous devez lui fournir un dossier de sécurité complet décrivant le festival, la jauge, réunissant les plans et les certifications de conformité aux normes des installations (électriques notamment).
  • Si vous avez prévu l’installation de chapiteaux, de tentes ou de gradins, une demande d’ouverture au public est également nécessaire au moins un mois avant le festival, accompagnée d’un dossier de sécurité.
  • L’installation d’un bar ne peut se faire qu’avec l’autorisation de la mairie ou de la Préfecture de Police pour les grandes villes et nécessite le respect d’un certain nombre de réglementations, décrites dans notre article sur le débit de boissons ponctuel.
  • Enfin, votre assureur devra couvrir votre responsabilité civile en cas de préjudice causé au public.

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *